Nos collections

18 – Les plaques muletières, XVIe- XVIIIe siècles

Ces petites « lunes » de laiton et de fer étaient portées sur le front, par deux, en guise d’œillères par les mulets.

Sous la conduite des muletiers, ces bêtes de somme au pied sûr ont permis, durant des siècles grâce à leurs bâts, les transports de marchandises dans les zones de montagne, de la haute Auvergne au Bas Languedoc, en passant par le Gévaudan.

Les coubles (cordées) de six à vingt-cinq bêtes selon la fortune du muletier, ramenaient le sel ou le vin du Midi dans des outres de peau de bœuf, emportaient en retour tissages, fromages et lentilles. Un grand mulet portait une charge voisine de deux cents kilos, soit le double de celle d’un petit mulet ou bardot. Une couble pouvait transporter jusqu’à quatre tonnes de marchandise par les « chemins de mulets » qui suivaient les routes antiques, avant la percée des routes de vallées et l’arrivée du chemin de fer.

De diamètres entre 14 cm et 18 cm en général, ces petits disques dorés, reliés par des pompons souvent rouges et des grelots, reflétaient le soleil sur les versants des causses.

Véritables œuvres d’art populaire, gravées de symboles, de motifs animaliers et de saints patrons, ces plaques muletières, loin de nos tristes plaques minéralogiques sans grâce, animées par le pas des mulets, avaient peut-être une âme.

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Le plus : le muletier, authentique montagnard de belle stature, était un personnage haut en couleurs, tant par sa tenue vestimentaire éclatante, son couvre-chef (souvent un bonnet rouge qu’il avait le privilège de porter à l’église), que par sa longue chevelure et ses anneaux d’or aux oreilles.

Le musée du Gévaudan conserve un rare portrait de muletier natif de Badaroux, œuvre d’Edouard Ignon (1831-1912).

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Vous aimerez peut-être également