28 – La borne des Hospitaliers de St. Jean de Jérusalem, XIIe-XVIIe siècles

La borne des Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem conservée au musée est gravée d’une croix de saint Jean, communément appelée croix de Malte, à quatre branches mais à huit pointes. Blanche, elle est à l’origine cousue sur les tenues noires des desservants de l’hôpital de Saint Jean le Baptiste à Jérusalem quand l’ordre religieux des Hospitaliers la... Lire la suite...

27 – Le portrait du comte J.- Antoine Chaptal, 1851

Jean-Antoine Chaptal (1756-1832) est sans conteste, quatre siècles après Urbain V, la personnalité la plus importante de la Lozère.

Natif de Nojaret (Badaroux), dans le Gévaudan de l’Ancien Régime, ce cadet de famille, fils de paysans aisés, médecin bientôt savant chimiste, marque d’abord la science et l’industrie de ses nombreuses découvertes et applications dont la célèbre chaptalisation... Lire la suite...

26 – Le crâne d’ours,des cavernes de Nabrigas, au moins 12 000 ans.

Ce crâne d’ours des cavernes a été découvert en 1835, un an avant l’ouverture du musée, par le jeune professeur de sciences montpelliérain Nicolas Joly (1812-1885) qui explore la grotte de Nabrigas près de Meyrueis.

Cet animal, l’Ursus spélaeus, avait été identifié, pour la première fois, seulement quarante ans plus tôt, en Allemagne, en 1794.…

... Lire la suite...

25 – La presse d’imprimerie de l’abbé Pourcher

Natif de Jullianges, au nord du Malzieu, pays de La Bête, l’abbé Pierre Pourcher (1831-1915) exerce son sacerdoce paroissial durant près de trente ans à l’autre bout du département de 1872 à 1900, à Saint-Martin-de-Boubaux, en terres protestantes.

Érudit religieux il se consacre également à des recherches historiques sur le Gévaudan, notamment sur la Bête pour laquelle... Lire la suite...

24 – Portrait de S.A.R. le duc Ferdinand d’Orléans, 1842

    Quand Louis-Philippe 1er, roi des Français accède au trône en 1830, son fils aîné Ferdinand-Philippe est fait Altesse royale, duc d’Orléans, héritier
du trône de cette jeune monarchie constitutionnelle.

Le jeune homme est un érudit, mécène, brillant militaire, dont la popularité ne cesse de croître.

Ingres est choisi pour faire le portrait du jeune... Lire la suite...